Joujma

Ambiance 100% tunisienne
Invité

 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vincent VAN GOGH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ange_triste
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 381
Age : 30
Localisation : ahbet el habta dour 3alisar puis 3alimin,3alisar,3alimin e5er beb lounou azra9 tu peux pas le rater
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Vincent VAN GOGH   Ven 29 Aoû - 18:02

Vincent VAN GOGH
art et mysticisme

Fils d'un pasteur néerlandais, neveu de son homonyme Vincent Van Gogh qui co-dirigeait la firme de négoce
d'art international Goupil & Cie à La Haye, Vincent, comme son frère Théo, commença par suivre la tradition familiale en juillet 1869 en entrant en apprentissage chez Goupil & Cie.

Il devait y rester plus de 5 ans, à La Haye, puis dans les filiales, à Bruxelles, Londres (juin 1873 à mai 1875), Paris (jusqu'à fin 1875), où il commenca à développer un dégoût pour le commerce de l'art. Il se mit alors à mener une vie de reclus et à lire intensément la Bible.
Il quitte son emploi et retourne chez ses parents à Etten en 1876, avant de retourner en Angleterre comme professeur dans un internat, puis prédicateur.
L'année suivante, il commence des études de théologie à Amsterdam, qu'il abandonne un an après, avant de partir pour le Borinage, en Belgique, comme prédicateur et évangéliste auprès des mineurs de charbon de cette région désolée.
Son tempérament fougueux et ses opinions politiques et sociales avancées le font se heurter aux autorités de l'Eglise et Vincent abandonne sa vocation.

L'AUTODIDACTEC'est seulement en août 1880 à l'âge de 27 ans, que Vincent décida de devenir peintre.
Vincent Van Gogh est un peintre largement autodidacte. Il commence par copier des dessins, particulièrement des scènes de la vie paysanne de Jean-François MILLET, auquel il voue une estime quasi religieuse. Ayant envisagé de rentrer à l'Ecole des Beaux-Arts de Bruxelles, il y passe l'hiver 1881, mais travaille de façon indépendante et quelquefois avec
le peintre hollandais Anton Van Rappard jusqu'en avril.

Vincent n'ayant pas de moyens d'existence, c'est son frère Théo, qui travaille à la filiale parisienne de Goupil, qui le prend en charge comme il devait le faire régulièrement tout au long de la vie de Vincent.
De retour chez ses parents à Etten, il les quitte après une dispute avec son père, à Noël, pour aller étudier à La Haye auprès de son cousin par alliance, le célèbre peintre Anton MAUVE. Celui-ci lui donnera des cours de dessin, et dirigera ses premières peintures qui datent de l'été 1882. Mauve et ses amis se détournèrent de Vincent lorsqu'il voulut se mettre en ménage puis épouser une mère célibataire, Sien Hoornik, qu'il avait engagée comme modèle. Il ne put dès lors compter que sur l'aide matérielle et morale de son frère Théo, et, après un bref séjour à Drenthe en septembre 1883, la solitude le pousse à retourner en décembre 1883 chez ses parents, désormais installés à Nuenen (dans le Brabant, près d'Eindhoven), deux ans après les avoir quittés.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange_triste
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 381
Age : 30
Localisation : ahbet el habta dour 3alisar puis 3alimin,3alisar,3alimin e5er beb lounou azra9 tu peux pas le rater
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Vincent VAN GOGH   Ven 29 Aoû - 18:03


















_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vincent VAN GOGH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Art : Les tournesols de van Gogh se fanent
» VAN GOGH ET LES COULEURS DE LA NUIT
» Tableaux
» VAN GOGH - REFUge des mil poils - Toulouse
» LES BEST SELLERS DE LA REPRODUCTION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joujma :: ART :: La peinture-
Sauter vers: